La compétition québécoise d’ingénierie

Du 24 au 27 janvier 2019, l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue accueillera la 35e édition de la Compétition québécoise d’ingénierie (CQI), qui regroupe 12 universités de la province et pas moins de 250 étudiants. Chapeautée par la Confédération pour le rayonnement étudiant en ingénierie du Québec (CRÉIQ), la CQI vise à faire rayonner le savoir-faire et le savoir-être des futurs ingénieurs grâce à des épreuves techniques. La compétition est mise sur pied par un comité organisateur dont les membres sont étudiants de la faculté de génie de l’institution élue par la CRÉIQ.

3
jours
8
compétitions
12
universités
250
étudiants en ingénierie

Thématique

Située complètement à l’Ouest de la province, la région de l’Abitibi- Témiscamingue est intimement liée à l’exploitation du territoire, abondant de ressources naturelles. La richesse des sols, des forêts et des lacs a permis à la région de se développer, ce qui en fait aujourd’hui un endroit unique avec une économie en plein essor. Comme la CQI aura lieu pour la première fois de son histoire à Rouyn-Noranda, le comité organisateur s’est inspiré de ce qui a fait naître la région pour la faire connaître aux nouveaux visiteurs. En ce sens, le thème cette année sera « Exploitons notre génie ». Ainsi, au cours des compétitions, les participants seront appelés à se dépasser lors d’épreuves diversifiées sur les enjeux et les problématiques concernant l’exploitation des ressources naturelles, qui sont au cœur de l’économie de la région.

Comité organisateur

Rangée arrière de gauche vers la droite :

  • Jonathan Sallafranche – Trésorier
  • Charles Thouin – Vice-président aux partenariats
  • Davrik Langevin – Vice-président aux compétitions
Rangée avant de gauche vers la droite :

  • Élisabeth Bégin – Vice-présidente aux communications
  • Maxime Laliberté – Président
  • Michaël Boyer – Vice-président logistique
  • Amélie Allard – Vice-présidente soutien